On ne vantera jamais assez les bienfaits de l’allaitement. Le lait maternel est par essence, ce qu’il y a de mieux pour votre bébé. Si l’allaitement exclusif est plébiscité les professionnels de santé, il est parfois jugé contraignant par les mamans qui aspirent à plus d’autonomie. Dans ce contexte, l’allaitement mixte est un compromis parfait !

Mais qu’entend-on par allaitement mixte ? Comment faire pour que la transition du sein au biberon se fasse sereinement ? A quoi ressemble le biberon idéal ?  

Découvrez les conseils de mimijumi pour réussir votre allaitement mixte.

 

1 - Qu’est-ce que l’allaitement mixte ?

On parle d’allaitement mixte, ou d’allaitement partiel, lorsqu’il y a alternance entre sein et biberon. Le bébé est donc nourri, d’une part, avec le lait maternel et d’autre part, avec un lait infantile.

L’allaitement mixte n’est pas soumis à des règles ou à des proportions précises : en fonction des besoins de la maman (et du bébé), il peut s’agir de remplacer une ou plusieurs tétées quotidiennes par un biberon de lait premier âge.

Généralement, les mamans qui optent  pour l’allaitement mixte évoquent les mêmes arguments : la crainte de ne pas avoir suffisamment de lait pour nourrir bébé, la reprise imminente du travail, le souhait d’avoir plus de liberté et d’autonomie ou encore la volonté d’offrir au papa, la possibilité de nourrir son enfant. 

L’allaitement mixte s’avère donc être une solution idéale pour les mamans qui ne peuvent plus assurer un allaitement exclusif, mais qui souhaitent tout de même conserver cet incroyable moment de proximité qu’est l’allaitement.

 

2 - De l’allaitement exclusif à l’allaitement mixte : adoptez les bons gestes

En plus d’offrir plus d’autonomie aux mamans, l’allaitement mixte permet de préparer en douceur votre bébé au sevrage. Ainsi, lorsque viendra le moment d’arrêter l’allaitement, la transition du sein au biberon ne devrait pas poser de problème. 

Pour que l’allaitement mixte se passe dans les meilleures conditions, il vous faudra respecter quelques consignes :


Faire preuve de patience 

●      Il est vivement conseillé d’attendre entre 4 et 6 semaines avant d’introduire des biberons dans l’alimentation de votre nourrisson. En effet, au cours du premier mois suivant l’accouchement, votre lactation se met en place. L’allaitement est un incroyable mécanisme qui fonctionne selon le principe d’offre et de demande. Si vous débutez l’allaitement mixte à ce moment là, votre production de lait risque de faiblir, par manque de stimulation. Ce délai d’un mois permet par ailleurs à votre bébé de maîtriser la succion au sein, ce qui lui permettra par la suite, d’apprivoiser la tétine du biberon.

 

Ne pas brûler les étapes  

  • Passer de l’allaitement exclusif à l’allaitement mixte doit se faire progressivement. Même si vous envisagez de sevrer votre bébé très prochainement, vous allez devoir passer par des paliers, afin que votre lactation s’adapte graduellement à ces changements. Pour entretenir votre production de lait et éviter les engorgements qui peuvent être douloureux et problématiques, conservez les premiers temps, trois tétées par jour en veillant à alterner systématiquement le sein et le biberon. Dès que votre lactation se sera accomodée à ce nouveau rythme, vous pourrez diminuer le nombre de tétées, et proposer le biberon à votre bébé lors de deux repas consécutifs.

 

  • Si vous souhaitez continuer à allaiter votre bébé, il va vous falloir entretenir votre lactation. Pour ce faire, en plus des deux ou trois tétées par jour, repassez à l’allaitement exclusif le week end. De même, n’hésitez pas à tirer votre lait de temps à autre, surtout si vous avez des montées de lait ou des engorgements, afin de soulager la tension que cela génère, mais également pour stimuler votre production de lait. Dans le cadre d’un allaitement mixte, vous pourrez alors proposer à votre bébé du lait maternel en biberon, plutôt que du lait infantile.

 

Ne pas hésiter à déléguer

  • Lorsque vous souhaitez initier bébé au biberon, vous ne devez pas être dans les parages. Eh oui ! Votre bébé vous associe instinctivement au sein. Il reconnaît votre voix, votre visage, votre odeur … Et il y a de fortes chances qu’il refuse de boire son biberon si c’est vous qui le lui proposez. Dans le cadre du passage à l’allaitement mixte, votre entourage peut vous aider à assurer la transition du sein au biberon.

 

3 - Le risque de confusion sein/tétine

 C’est probablement l’une des raisons qui freine le plus les mamans dans leur décision de passer à allaitement mixte. Il faut dire qu’à la clinique, pédiatres et sages-femmes vous mettent rapidement en garde sur les risques de la confusion sein/tétine.

 De quoi s’agit-il exactement ?

 Lorsqu’il tète au sein, votre bébé positionne sa bouche et sa langue d’une certaine façon. Ce mode de succion est parfaitement adapté au sein. Bébé doit faire un effort pour aspirer le lait maternel qui arrive alors par flux. Le débit est relativement lent et parfaitement contrôlé par le bébé qui peut décider de faire des pauses pour reprendre son souffle et se reposer. Il est alors maître de sa satiété et s’arrêtera de boire lorsqu’il n’aura plus faim.

Dans la plupart des cas, la succion induite par la tétine du biberon oblige votre bébé à positionner sa langue différemment et à s’adapter au débit de la tétine, qui est alors plus rapide que celui du sein. Le lait arrive en continu et contraint votre bébé à déglutir rapidement, sans lui laisser le loisir de marquer des arrêts. En contrepartie, votre bébé comprend rapidement qu’il n’a pas besoin de faire d’efforts pour aspirer le lait, et il se peut qu’il porte sa préférence sur le biberon, au détriment du sein. Mais le contraire arrive aussi fréquemment : bébé refuse catégoriquement le biberon et s’obstine à ne vouloir que le sein.

 

4 - mimijumi : le biberon idéal pour l’allaitement mixte 

Le choix du biberon est un élément clé dans la réussite de l’allaitement mixte. Mais alors quel biberon choisir ? Quels caractéristiques le biberon idéal doit-il présenter ? Comment diminuer le risque de confusion sein/tétine ou encore éviter que bébé ne refuse de prendre son biberon ?  

Les biberons mimijumi sont le fruit d’une collaboration brillante entre designers, mamans physiciens et experts en allaitement, portés par la même ambition : offrir à votre bébé, la transition la plus naturelle possible entre l’allaitement et le biberon.

Conçus pour faciliter l’allaitement mixte, les biberons mimijumi possèdent toutes les caractéristiques du biberon idéal :

  • Une tétine souple qui reproduit la couleur, la forme et la texture du sein maternel

  • Une technologie inédite qui imite le mécanisme de la succion au sein, permettant ainsi au bébé de contrôler le débit et de gérer sa satiété,

  • Un système anti-colique intégré à la tétine,

  • Des matériaux de première qualité et hypoallergéniques répondant aux normes d’hygiène et de sécurité les plus strictes,

  • Une prise en main facile grâce une base anti-dérapante qui permet de manipuler le biberon d’une seule main.

Les experts mimijumi ont pensé à tout !