Après plusieurs essais infructueux, le verdict est sans appel : votre bébé allaité refuse le biberon ! Même lorsque vous lui proposez des biberons de lait maternel, votre bout de chou rechigne, s’agite, et pleure jusqu’à ce que vous mettiez fin au supplice en lui offrant le sein tant désiré.

1 - 0 pour bébé ! Et le match risque de connaître quelques prolongations jusqu’à ce que bébé se décide enfin à accepter le biberon.

Bébé préfère le sein au biberon ? C’est normal !

Inutile de culpabiliser. Vous n’y êtes pour rien si votre bébé refuse le biberon. A vrai dire, si on se place côté bébé, cette réaction de refus est tout à fait normale. Lorsque vous allaitez votre bébé, vous tissez avec lui une relation de proximité privilégiée, qui ne cesse de grandir au fur et à mesure des tétées. Dans ce monde si vaste, qui lui est encore inconnu, le creux de vos bras est son unique refuge. Il est parfaitement compréhensible qu’un bébé allaité refuse le biberon, au moins dans un premier temps. Pas de panique, donc. 

Même si cette situation est difficile à vivre, elle n’est que temporaire.

Bébé refuse le biberon au lait maternel !

Vous pensiez avoir trouvé une solution imparable en proposant à votre bout de chou un biberon de lait maternel, histoire de le leurrer un peu. Mais bébé refuse le biberon même avec le précieux liquide qu’il contient , au goût pourtant si familier. Que se passe-t-il ?

Eh bien, votre bébé sait parfaitement faire la différence entre une tétine froide, en matière plastique, et votre mamelon doux, à la chaleur apaisante. Par ses pleurs et son entêtement, il vous signifie son mécontentement et son désaccord. Car en plus d’être une source de  nourriture, le sein est pour lui un contact chaleureux et irremplaçable avec sa maman. 

Votre bébé ne veut pas arrêter l’allaitement. Et il a sans doute toutes les raisons du monde pour préférer votre sein au biberon.

Mais alors que faire lorsque bébé refuse le biberon ?

  • Avant tout de chose, gardez votre calme. Votre tout-petit est parfaitement capable de déceler et de ressentir les moindres changements d’humeur de sa mère. S’il vous sent stressé, il y a de fortes chances qu’il refuse de coopérer et votre “mission biberon” a de fortes chances de se solder par un échec. 

  • Cette situation de refus obstiné peut être une véritable source de stress pour les mamans qui s’apprêtent à reprendre le travail. L’idée que leur petit bébé entre en crèche ou chez une nounou sans pouvoir être nourri au biberon est assez angoissante. Pas de panique. Il arrive fréquemment que bébé accepte de prendre son biberon lorsque la reprise du travail est effective et qu’il comprend qu’il ne verra pas sa maman de toute la journée. Certains bébés qui refusent le biberon, font le choix d’attendre le retour de leur maman. Certes, ils jeûnent quelques heures, mais généralement, ils compensent lorsqu’ils sont au sein.

  • Ne forcez surtout pas votre bébé ! S’il refuse le biberon et qu’il commence à s’énerver, stoppez l’expérience. Vous reviendrez à la charge plus tard.

  • Si bébé refuse le biberon au lait maternel, il est probable que le biberon ne lui plaise pas. Choisir le bon biberon - et surtout, la bonne tétine - est donc capital pour optimiser vos chances de réussir l’allaitement mixte ou le sevrage de votre bébé.

Découvrez la gamme de biberons mimijumi, spécialement conçus pour les bébés en allaitement mixte. Tétine douce et souple, conçue avec des matériaux sains 100% garantis sans BPA. Offrez à votre bébé ce qu’il y a de meilleur.

mimijumi, le biberon idéal pour un allaitement mixte réussi.